Collectif, Label, Project studio

2016, une année de reprises : TQID #10 / « Il Pleut » – Emilie Simon

Il y a 10 ans exactement, en octobre 2006, une amie m’a dit « écoute Emilie Simon, c’est bien ». Au pire, si ce n’est pas bien, je n’aurais rien perdu. Sauf du temps.
Sexiste et anti-français que j’étais à l’époque (en musique seulement hein), je me lance dans ma première écoute. « Désert ». Les paroles me laissent sceptique, la progression des accords n’est pas inintéressante. Mh. Cette amie m’a envoyé une autre chanson. Déjà, le titre ne m’emballe pas. « Il Pleut ». Allons bon, après avoir parlé du désert, voici qu’elle parle de la pluie, quelle originalité. Elle a fait des études de géologie ou quoi ?
Et finalement, oh oui, quelle originalité ! Et il fallait le faire pour m’étonner.

Voilà, « Il Pleut » était devenue ma chanson française préférée (et dans mon top 50 personnel). En bon Breton que je suis, tout naturellement je me reconnaissais dans les paroles… non, je plaisante. Les percussions sont très singulièrement organiques, les synthés sont naïfs et purs, peut-être pas cheap mais au moins rétro. Le morceau a une couleur vraiment unique, et c’est ce qui en fait pour moi un morceau majeur de ma playlist.
J’en avais enregistré une version il y a un peu plus de deux ans, pour tester du nouveau matériel :  un micro voix, un Shure PG42, très très précis dans les contours et les hautes fréquences (je recommande !) ; et un ampli guitare fraîchement acquis d’occasion, un Peavey Bandit 112 dont j’avais déjà grillé autrefois un modèle de taille inférieure (je trouve que sa sonorité casse moins les oreilles qu’un ampli Fender) (je parle pour les amplis à transistors). Cette reprise avait un potentiel. Cette année, j’ai décidé de la déterrer et de la retravailler avec Jennifer au saxophone pour sortir cette reprise qui traînait au fond d’un tiroir.14813616_1266504000047760_958538499_nJ’ai rencontré Jennifer à la fac d’anglais en 2002 (mon dieu, que je suis vieux). La vie a fait qu’on s’est perdu de vue, puis on s’est retrouvé grâce à Mark Zuckerberg en 2010. J’apprends qu’elle fait du saxophone. Je garde l’info dans ma tête. L’an dernier, je fais un saut par chez elle, au pays de l’huître, et on tente les premiers enregistrements de saxophone (pour un autre titre que la chanson d’Emilie Simon) avec ce fameux micro PG42, sur un pied de micro. Au départ un peu intimidée par son premier enregistrement, elle apprend à dompter son trac. Mais la prise de son ne me satisfait pas totalement, et je mets tout ça de côté.
14799913_10153965836621787_340609735_oCette année, Jennifer décide de faire les choses en grand et de se procurer une carte son et un micro fait pour le saxophone, qui s’accroche au bord du pavillon (bien plus pratique !) qu’elle va rentabiliser en devenant ma saxophoniste récurrente (elle est obligée maintenant). Elle s’est mise à Mixcraft 7 (le Protools-like de ceux qui sont malins) pour enregistrer et manipuler les pistes. Avec beaucoup d’abnégation, elle a réussi à déjouer les problèmes de drivers et de périphériques pour m’enregistrer de très belles pistes très propres avec lesquelles j’ai pu travailler avec beaucoup d’aisance. Merci et bravo à elle !

Vous pouvez trouver le morceau sur Bandcamp et Soundcloud.

E.C.

Label

« This is Anfield », nouvel hymne de Liverpool par Douglas Hinton

Le lundi 17 octobre dernier, à l’occasion du match Liverpool – Manchester, George Sephton (le speaker du stade d’Anfield à Liverpool) a diffusé « This is Anfield », l’hymne écrit par Douglas Hinton en l’honneur de son club de foot fétiche. Manch… Liverpool.
Pour l’occasion, c’est une version alternative du titre qui a été envoyée par CD à George, qui avait suggéré l’ajout d’une basse afin de donner une meilleure assise au morceau. Le gaillard connaît parfaitement les caractéristiques acoustiques de son stade, ça fait 45 ans qu’il y travaille tout de même.
js44108122Il y a quelques jours, Rigobert Song, ancien joueur mythique de Liverpool, a été victime d’un AVC. En signe de soutien, Douglas reversera l’intégralité des fonds récoltés à la Stroke Association (https://www.stroke.org.uk).

Apportez votre contribution (à partir d’un euro) sur le bandcamp de Douglas. Cette version de « This is Anfield » est également désormais disponible sur Spotify, Deezer, iTunes, et toutes les autres plateformes streaming. La pochette est l’œuvre de Madows à partir d’une photo de Rachel Saddedine.
dg2L’album « Start Anew » de Douglas Hinton est toujours uniquement sur bandcamp, pas encore sur les plateformes de streaming. Achetez le CD au format physique, pour une fois ! 🙂

Pour connaître l’actualité de Douglas et la date de ses prochains concerts, n’oubliez pas de suivre sa page Facebook !

E.C.