Label, Project studio, Témoignage

2016, une année de reprises : TQID #12 / « Killing in the name » – Rage Against The Machine

Point de chanson de Noël, on termine cette année de reprises de manière engagée et ambitieuse, avec trois invités, le record pour cette année ! Tout le monde a enregistré séparément, on ne savait pas où on allait, chacun a fait de son mieux avec mes quelques conseils, et finalement le résultat a été une grosse surprise.

J’étais en fac d’anglais, et les exposés à faire pendant les heures d’expression orale nous permettaient de parler à fond de nos passions. J’avais choisi de faire une rétrospective intégrale sur Radiohead, l’historique du groupe, son parcours et l’évolution de sa musique. Un camarade avait fait une analyse littéraire de « The End » des Doors, motivant au point de me faire acheter un best-of du groupe. Et un autre a parlé de « Killing in the Name » de RATM (« Rage Against The Machine »). Même si à l’époque j’en étais resté là, ce titre me semblait génial, même s’il était éloigné de ce que j’écoutais à l’époque. Ce titre m’a marqué. Voilà donc une raison de l’inclure dans la liste des reprises à faire !

Cette fois, j’ai été un peu fainéant. J’ai demandé à Lionel (grand gourou électro-basso-guitaristique de The Wishing Machine et de Lorène Aldabra) de s’occuper des guitares. Quand il m’a expliqué qu’il avait utilisé une guitare électrique sans passer par des micros magnétiques, je n’ai rien compris. Et puis il m’a montré des photos, et là je suis tombé sur le cul. Pour faire simple, un micro posé sur la caisse attrape les vibrations de la guitare, et les restitue dans le VG-8 de Roland, qui peut émuler des guitares et des amplis. Et ça existe depuis les années 90 ce truc. Je suis encore sur le cul. Le son était complètement exploitable en plus, merci pour la découverte technique !

lio

Au niveau des voix, Amandine s’est proposée, et c’était l’occasion de tenir ma promesse. Je l’ai connue en 2016, j’ai été son coach vocal pour l’aider à préparer une épreuve de chant devant jury. J’étais emballé par son grain naturel et sa rigueur. Après plusieurs mois, elle arrêté de fumer, et sa voix est encore plus affirmée. En plus, pour la petite histoire, une fois j’ai cru reconnaître sa voix alors qu’en fait c’était Christina Aguilera. Bref, c’était facile avec Amandine ! Aussi facile qu’avec Felix, le sosie vocal de Freddie Mercury. Sans déconner hein. On m’avait fait écouter ses prestations sur l’application de karaoké de Smule, j’étais bluffé. Devant le micro, 100% détente, sa palette technique est vraiment large et pourtant ça fait une éternité qu’il ne travaille plus sa voix. Le mec.
Ça ne va pas se passer comme ça, vous, on vous retrouvera l’an prochain pour les covers de 2017.

Vous pouvez trouver le morceau sur Bandcamp et Soundcloud.

E.C.

1 réflexion au sujet de “2016, une année de reprises : TQID #12 / « Killing in the name » – Rage Against The Machine”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s