Label, Témoignage

Lettre ouverte aux musiciens qui rêvent de succès

The Queen Is Dead Records n’est pas un grand label. Et pourtant, chaque semaine, je reçois des messages d’artistes qui veulent être suivis, accompagnés, afin de connaître enfin le succès tant mérité après des années, parfois des dizaines d’années, de pratique.
Je réponds toujours. Mes réponses sont généralement synthétiques, mais la dernière en date est plus longue et fournie que d’habitude. J’ai donc l’envie d’en partager ici son contenu, sous la forme d’une lettre ouverte destinée à tous ces musiciens, fatigués, perdus, ambitieux, à qui je n’ai pas encore répondu.



Bonjour [à vous, jeune entrepreneur],

La question de la promotion de sa musique occupe l’esprit de tous ceux qui sont fiers de leur œuvre et sont prêts à la partager. Vous n’êtes pas sans savoir que la concurrence ici-bas est très rude, et l’offre dépasse – de loin – la demande. Nul ne peut aller contre cette loi du marché, universelle : la concurrence invisibilise certains, et en propulse d’autres.

En effet, vous le dites vous-même, personne n’ira acheter votre musique sur internet, ou ailleurs, si personne ne vous connaît. C’est presque une lapalissade : on ne peut aimer ce qu’on ne connaît pas. Il vous faudra alors entreprendre des actions pour gagner un public, c’est-à-dire travailler le marketing et la communication autour de votre œuvre pour gagner l’attention des autres, et pouvoir peut-être ensuite obtenir leur temps : écouter de la musique coûte de l’argent et du temps.
Le temps de chacun s’organise de manière très personnelle : le temps alloué aux découvertes et le temps alloué aux musiques déjà connues sont de proportions très variables d’un individu à l’autre. Il n’est pas aisé d’amener une personne à investir son temps.

La musique, comme tout autre produit qui cherche sa cible, nécessite une stratégie. L’auditoire hypnotisé qui viendra à vous sans effort, cela n’existe pas. Et ce, quel que soit votre talent. Si vous étiez le seul musicien de la planète, vous seriez certainement connu de (presque) tous. Dans le monde réel, il sera nécessaire pour vous de vous poser la question de ce qui fait la singularité de votre musique pour faire pleinement connaissance avec vous-même, comprendre qui vous êtes, et ensuite pouvoir en parler avec pertinence et sagacité aux autres. Nous sommes tous uniques, et nous ne savons le montrer correctement que lorsque nous nous en rendons compte nous-mêmes.

Avant de bénéficier d’une aide extérieure, vous devrez forcément faire vos preuves seul. Les labels, quel que soit leur modèle économique, disposent d’un temps – encore lui – limité.

Plutôt que rêver de succès, je vous propose un chemin plus réaliste : construisez-le. « Aide-toi, le ciel t’aidera » fonctionne également dans notre secteur : les gens qui sont les plus courageux attirent davantage que ceux qui attendent que l’on travaille pour eux. Si vous cherchez un label qui travaillera pour vous, à votre service et à votre place, vous risquez de chercher longtemps avant de croiser une âme charitable. Le travail ne sera que collectif, il ne se fera pas sans vous, et seulement après une phase de travail individuel, pour lancer la machine. Isolé, certes, mais vous trouverez toujours des passionnés qui pourront vous encourager et vous dire les vérités qui vous feront gagner du temps. Il y a plus beau qu’une illusion à laquelle croire : un projet qui prend corps et se réalise.

Vous êtes musicien, pas commerçant,  « ce n’est pas mon travail », et vous pensez peut-être que je vous renvoie dans les cordes par méchanceté, fainéantise, par manque d’intérêt ou de curiosité ou de temps. Préparez-vous à constater la généralisation de cette position du côté des labels, maisons de disque et autres structures dans le milieu musical. Passez la tête de l’autre côté du miroir : aider un artiste qui travaille beaucoup seul stimule nettement plus qu’un artiste trop peu humble qui ne se sent pas concerné par l’acte de promotion de sa propre musique. Le manque d’intérêt que pourrait porter un artiste à l’égard de l’ensemble des actions à mener pour défendre et promouvoir sa propre musique permet une sélection naturelle : les plus passionnés seront aidés, les divas seront oubliées. Investissez dans votre musique, montrez le chemin d’abord, vous serez suivi.

Vous avez parcouru le site de The Queen Is Dead Records, donc vous savez avec précision quelle ligne éditoriale le label cultive, et quels périmètres sont couverts. (1)
Je peux vous proposer le mastering de vos œuvres, si elles en avaient toutefois besoin. The Queen Is Dead Records est également un distributeur digital, et peut déposer votre musique sur Spotify, Deezer, Apple Music et les autres plateformes de streaming. Quant à l’aspect marketing et communication, je vous oriente vers ma camarade Guilaine Robin, qui est la meilleure guide dans le domaine : https://www.guilsrecords.com/
Ses livres sont de véritables mines d’or : https://www.guilsrecords.com/livres-ebooks

J’aurai un dernier conseil : lorsque vous souhaitez entrer en contact avec un professionnel de la musique, je vous recommande de ne pas multiplier les appels téléphoniques sur une courte période. Un message sur le répondeur ainsi qu’un message écrit suffisent à signaler votre sollicitation. Une maladresse dans la prise de contact (un effet de harcèlement téléphonique par exemple) pourrait refroidir votre interlocuteur et empêcher le bon déroulement d’une collaboration future. A titre personnel, je ne vous en tiens pas rigueur, voyez : je vous ai répondu.

(1) The Queen Is Dead Records accompagne les musiciens pendant les phases de production de leur musique, et n’agit pas pour la promotion des musiciens qui ont déjà produit leur musique, et garde une action limitée pour ces artistes en matière de marketing et communication. The Queen Is Dead Records est un label indépendant pour artistes indépendants, format non-conventionnel mais qui s’inscrit dans une logique de « musicien DIY » qui est l’entrepreneur de sa propre musique plutôt que le produit d’une maison de disque.

Bon courage à tous.

L.A

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s